Pour chaque nouvelle conception de local de travail ou en cas de modification d’un local existant dans lesquels des équipements de radiologie sont utilisées à poste fixe ou couramment pour la production et l’utilisation de rayonnements X, le respect  des niveaux de doses suivants doit être respecté :

  • Locaux attenants < 80 µSv par mois
  • Au poste de commande si celui-ci est en salle < 1.25 mSv par mois

De ce fait une démonstration théorique justifiant le dimensionnement approprié des protections biologiques (équivalence en Pb) doit être réalisée.

Les références réglementaires

Article 12 de la décision ASN DC-051

Installations concernées

L’ensemble des locaux dans lesquels des équipements de radiologie sont utilisés à poste fixe ou couramment pour la production et l’utilisation de rayonnements X quel que soit leur usage : médical, dentaire, vétérinaire, industriel ou scientifique.

Notre offre

Afin de vous accompagner à répondre à cette obligation réglementaire les experts de BIOMEDIQA réalise cette démonstration théorique en appliquant la note de calcul NFC 15-160 dans sa version de 2018.

La périodicité

La note de calcul est à réaliser ponctuellement avant chaque nouvelle conception de local de travail ou en cas de modification d’un local existant dans lesquels des équipements de radiologie sont utilisés à poste fixe ou couramment pour la production et l’utilisation de rayonnements X.

Méthodologie du calcul des protections

Prise en compte des critères :

  • Définissant l’utilisation de l’appareil : évaluation de la charge de travail (exprimée en mA·min/mois), en fonction du domaine d’utilisation.
  • Relatifs à l’occupation des locaux (facteur d’occupation).
  • Relatifs aux parois (y compris murs, plancher et plafond) à considérer en fonction des caractéristiques de l’irradiation (rayonnements primaire, diffusés et de fuite),
  • Résultant des positions du tube radiogène et de l’orientation du faisceau,
  • D’affectation des espaces et locaux voisins
  • Relatifs aux limites d’exposition fixées par la réglementation, afin de déterminer des épaisseurs de plomb ou de béton appropriées à la protection.

Prise en compte, dans le calcul du débit de dose lié aux trois types de rayonnement :

  • Le rayonnement primaire
  •  Le rayonnement diffusé
  • Le rayonnement de fuite.

Un rapport d’intervention détaillé vous est livré, dans ce rapport sont étudiés toutes les parois du local et précisant leur conformité ou pas. Le cas échéant nous vous précisons l’épaisseur de plomb nécessaire afin que la paroi non-conforme passe conforme.