images magneto protection IRM

Les nouvelles obligations

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 fixe des règles de protection des travailleurs contre les risques dus aux champs électromagnétiques notamment en imagerie par résonance magnétique (IRM).Pour les travailleurs, des valeurs limites d’exposition (VLE) aux champs électromagnétiques sont définies pour éviter des effets secondaires sur leurs organismes. Certains de ces effets peuvent être nocifs pour la santé (Art. R.4453-3 et Art. R.4453-4).

Nos Solutions

                                  ÉVALUATION DU RISQUE

  • Évaluation des niveaux d’exposition des travailleurs (Art.R. 4453-6).
  • Calcul et mesure du champ magnétique statique (Art. R. 4453-7).
  • Identification et délimitation des zones à risque.
  • Constitution du dossier concernant la demande d’autorisation de dépasser les valeurs limites d’exposition (Art. R. 4453-31).

FORMATION/INFORMATION

  • Formation de sensibilisation des travailleurs exposés aux champs électromagnétiques (basée sur les résultats d’évaluation du risque réalisées dans le service) (Art. R.4453-17) .
  • Mise à disposition d’un support préventif et personnalisé selon les différents risques d’exposition.

  MESURES DE PROTECTION

  • Rédaction des notices de poste de travail, permettant d’informer les travailleurs des règles d’accès dans chaque zone à risque et les dispositions prises afin d’éviter tout incident, plus particulièrement le risque d’effets indirects (Art.R. 4453-18).
  • Rédaction des procédures visant à réduire l’exposition des travailleurs aux champs électromagnétiques (Art. R. 4453-13 et R. 4453-29).
  • Signalisations spécifiques aux types de risques (Art. R.4453-14).

Nos Prestations

  • Analyse documentaire.
  • Calcul et/ou mesure de champ magnétique statique et dynamique.
  • Identification et délimitation des zones à risques.
  • Rapport d’évaluation des risques.
  • Elaboration d’une fiche de poste sur laquelle sont répertoriées
    les informations liées à l’exposition du travailleur et les risques
    encourus.
  • Plan de zonage de la salle avec les différentes situations à risque.
  • Bande au sol pour matérialiser les zones à risque à l’intérieur de la salle.
  • Signalisation des risques d’effets directs et indirects.
  • Procédure de signalement des effets indésirables liés aux CEM à l’IRM.
  • Fiche de déclaration des effets biologiques.
  • Analyse rétrospective des effets indésirables déclarés.
  • Elaboration des procédures de prévention.
  • Accès à la formation en E-learning ou en présentiel avec une partie pratique.
  • Attestation de validation des acquis.
  • Accompagnement à l’édition des éléments de la demande d’autorisation de dépasser les VLE.
  • Accompagnement et suivi du dossier auprès de la DIRECCTE